Six ans.

Y’a six ans j’entrais à l’hôpital en sachant que le lendemain je deviendrais maman. J’avais dix-neuf ans et j’étais terrifiée. J’étais terrifiée par la douleur de l’accouchement, terrifiée par ce qui m’attendait physiquement les jours suivants mais surtout j’étais terrifiée de devenir mère, tout simplement.

 
Puis j’ai accouché. Ca a fait mal, c’était dur et en même temps tellement euphorique! Je pense qu’il n’y a que quand on a vécu ce moment et les quelques heures qui suivent qu’on connaît réellement cet espèce de mélange de tristesse, de mélancolie, de joie, d’hystérie, de stress.. C’est un méli-mélo d’hormones qui te met le cœur et la tête à l’envers. Franchement, maintenant je donnerais beaucoup pour ressentir ça à nouveau.. C’était magique et totalement unique.

 
Maintenant quand je regarde ce petit garçon de six ans je pense rarement à ça, je pense surtout à tous les moments qu’on a passé ensemble depuis tout ce temps qui est passé incroyablement vite. Des moments de bonheur, des moments de colère, des moments de stress.. mais tellement de joie, tellement d’amour! Mon cœur en déborde si fort que parfois j’ai l’impression de dégouliner de guimauve, j’en suis ridicule. Mais je suis mère, et c’est comme ça.

 
Tous les soirs en couchant mon bébé (enfin, celui qui dans ma tête est encore mon bébé) je ne peux pas m’empêcher de lui dire que je l’aime et que je l’aimerai toujours, quoiqu’il arrive. Et c’est vrai. Peu importe ce qu’il fait, peu importe qui il devient, il est sorti de moi, il fait partie de moi. C’est important de le lui dire, un peu comme pour effacer les bêtises faites dans la journée et surtout pour lui laisser la possibilité de grandir comme il en a envie. Être libre d’être qui il veut je crois qu’il n’y a pas de plus grande chose que je peux lui offrir, à part être là à ses côtés pour accomplir ça aussi.

Parce que six ans ça passe trop vite.. Joyeux anniversaire mon Petitou.

siix

Mon fils, ce macho.

Je sais que je ne suis pas la fille la plus féministe au monde. Je ne me suis jamais sentie l’âme vengeresse des outrages faits aux femmes depuis des siècles, j’ai toujours fait passer mes besoins et mes envies personnelles avant, des besoins qui m’ont conduit à choisir comme travail de m’occuper de mes enfants, même si c’est devenu une situation qui peut paraître inutile ou même dégradante. Enfin, ce choix a tout de suite été heureusement partagé et accepté par le merveilleux Homme et je pense pouvoir dire qu’on en est tous heureux.

Bref, tout ça pour dire que malgré ça j’ai toujours tenu à bien faire comprendre aux nains que les filles sont comme les garçons, qu’elles ne sont pas moins fortes ou moins chouettes simplement parce qu’elles ont une zèzète. Et surtout, surtout, j’ai toujours voulu que mon fils (je vais parler pour le grand, le petit est encore trop petit.) ne fasse pas partie de ce troupeau de garçons disant constamment:

Mais c’est pour les filles!!!!!!!!

Ah, les clichés ont la vie dure. Malgré nos bonnes intentions et notre bonne volonté notre fils est devenu un petit macho. Qui grimace devant Blanche-Neige, qui refuse de regarder un dessin animé contenant une quelconque princesse, refusant tout ce qui n’est pas à 100% masculin. L’école, sans doute, les copains..

M’enfin, je refuse de céder. D’ailleurs ça me donne une excuse pour regarder La Belle et la Bête.

Et toi, t’en es où avec les clichés?

Nouveau départ.

Salut les lapins,

Je sais que ça sonne un peu comme du déjà-vu mais loin de là!

Avec mon autre blog – mamantitou.blogspot.com – j’ai petit à petit quitter mon univers de base – celui des bibous – pour me concentrer sur quelque chose que j’aime fort d’amour: les livres. J’ai profité du fait que ça marchait plutôt bien, de rencontres et de contacts intéressants, je m’y suis consacrée corps et âme si je puis dire. Mais au final.. Ca ne me suffit plus! Parler de façon plus intime et plus légère de sujets de la vie quotidienne me manquait beaucoup trop. A chaque nouveau truc que je testais pour mes bonhommes ou à chaque endroit plutôt chouette que je visitais je me disais « Tiens, faudrait que j’en parle sur mon blog.. » jusqu’à ce que je me rappelle que ça n’était plus trop l’endroit qui convenait. Alors voilà, j’ai décidé de recréer ça sur un beau blog tout neuf, avec un vrai beau nom de domaine et tout pour faire les choses comme il se doit. Ca va peut-être tâtonner un peu au début, pardonnez mes petites erreurs mais promis, je compte bien m’investir autant ici que pour mon autre passion.

Je tiens à remercier l’artiste belge ADN (mais si vous savez, celui qui fait des gens célèbres en Simpsons?) pour m’avoir fait cette jolie bannière qui nous représente tellement bien.

Alors voilà, bienvenue dans mon nouveau chez-moi. A très vite pour parler sorties spéciales bibous, bons plans, recettes, jouets, jeux de société et blabla en tout genre..

Des bisous!